Menu Fermer

Bien sodomiser une femme via 6 tutoriels vidéos

Combien bien sodomiser une femme via 6 tutoriels vidéo ?

Si vous souhaitez apprendre des meilleurs coachs, voici mon classement des vidéos les plus pertinentes afin d’apprendre à bien sodomiser sa femme (sans douleur et en lui procurant du plaisir).

  1. Vidéo 1 : Sodomiser une femme pour la première fois

La sodomie fait partie des pratiques sexuelles appréciées par certaines femmes. C’est une meilleure alternative pour celles qui veulent garder leurs virginités. Si bon nombre de femmes l’apprécient, d’autres pensent que la sodomie est dégradante. S’il y a un meilleur conseil à donner, c’est que le coït anal n’a rien de mal. Tout dépend de la croyance ainsi que l’état d’esprit de chacun.

On attire l’attention sur le fait que la sodomie procure à la femme un plaisir exceptionnel, compte tenu du fait que l’anus est une zone très érogène. Les femmes à la recherche d’une meilleure sensation peuvent se lancer sans risque.

Pour bien sodomiser une femme, il ne faut jamais rentrer tout de suite. Contrairement à la pénétration vaginale, le coït anal demande beaucoup de précautions. Il faut y aller progressivement en commençant par un doigt.

Pour procurer plus de plaisir à la femme, vous pouvez en même temps stimuler le clitoris ou le point G.

  1. Vidéo 2 : Comment pratiquer une bonne sodomie ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de préciser que la sodomie est souvent considérée comme une dérive à cause des croyances qui ne sont pas toujours fondées. Contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser, la sodomie n’est ni une soumission à l’homme, ni une marque de purulence. Il s’agit d’une pratique sexuelle comme toute autre. Il suffit de faire une bonne hygiène avant la pratique.

Notons que la sensibilité et les attentes peuvent différer d’une femme à l’autre. Ainsi, pour faire une bonne sodomie, il va falloir s’adapter à sa partenaire.

Si une fille accepte de le faire avec vous, essayez toujours de communiquer pour que vous sachiez en quoi s’en tenir. Avant de rentrer, utilisez votre doigt lubrifié pour vérifier l’état du terrain. S’il s’agit d’une première sodomie, il faut prendre son temps et aller en douceur.

Si votre copine a mal, il faut faire une pause et recommencer sans forcément sortir le sexe. Pendant ce temps, profitez pour la caresser.

L’utilisation d’un lubrifiant est indiquée pour faciliter la pénétration.

La meilleure position, si on est débutant dans le domaine, serait la missionnaire ou la jambe relevée. La levrette convient surtout à ceux qui ont déjà de l’expérience.

  1. Vidéo 3:  Les étapes si on débute dans la sodomie

Comme la pénétration vaginale, le cunnilingus ou toute autre position sexuelle, la sodomie procure aussi bien à l’homme qu’à la femme un plaisir intense. Cependant, il est nécessaire de connaître l’envie de votre partenaire avant de tenter l’expérience.

Il ne faut pas que la femme fasse la sodomie pour faire uniquement plaisir à l’homme. Dans ce cas, l’acte serait considéré comme une soumission. Avant la pénétration, il faut que votre compagne se détende complètement. Utilisez le doigt pour titiller l’anus. Le but est de la préparer à la pénétration.

Vous pouvez aussi recourir à des sex toys pour l’exciter davantage. Par la suite, utilisez un lubrifiant pour que le pénis glisse parfaitement durant la pénétration.

Quand vient le moment de passer aux choses sérieuses, il faudra y aller doucement, millimètre par millimètre et être toujours attentif aux réactions de l’autre.

La communication est essentielle pour une meilleure satisfaction et pour atteindre le but recherché par chacun.

  1. Vidéo 4 : Guide pour réussir une sodomie

La réussite d’une sodomie dépend de la complicité des deux partenaires. Avec une bonne communication, tout devrait se dérouler sans problème.

Si les femmes apprécient la sodomie, c’est parce que le plaisir est absolument unique. En effet, l’anus possède plusieurs nerfs plus que toute autre partie intime. Ainsi, si vous voulez offrir à votre femme, un vrai orgasme, proposez lui le coït anal. Bien entendu, il faut savoir comment s’y prendre.

 Notons que la sodomie ne fait pas forcément mal. Il faut tout simplement que les préliminaires soient effectués correctement.

Avant la pénétration, il faut détendre la femme. Vous pouvez lui masser le dos, caresser les zones érogènes, faire un cunnilingus ou la doigter.

Le but est de l’exciter voire, la faire jouir pour que les muscles se détendent au maximum. De cette façon, elle ressentira moins de douleur pendant la sodomie.

Avant d’entrer le pénis, utilisez votre doigt pour lui titiller l’anus. Rassurez-la, jouez avec son mental pour qu’elle ne se focalise pas sur l’anus, mais plutôt sur le plaisir qu’elle va ressentir.

  1. Vidéo 5 : Trois choses essentielles à connaitre quand on pratique le coït anal

La préparation est une étape essentielle en matière de coït anal. En effet, l’hygiène est indispensable. Pour que l’homme puisse offrir à la femme les meilleures prestations possibles, il faudrait que son partenaire soit irréprochable en matière de propreté.

Le plus conseillé est de faire un lavement intégral. De cette façon, l’homme peut utiliser tous les moyens en sa disposition pour faire jouir la femme. En plus de pénis, il peut par exemple se servir de sa bouche, sa langue ou ses doigts.

Avant la pénétration, il est nécessaire d’exciter la femme. Elle doit lâcher prise et se détendre complètement. Ce qui va contribuer à réduire les peurs et craintes.

Il existe plusieurs positions en matière de sodomie. Le missionnaire et la levrette sont les plus connues. Cependant, d’autres positions sont aussi possibles : la femme peut se mettre sur le côté et l’homme derrière, la femme est assise sur l’homme ou la femme s’allonge sur le ventre. Lors de la pénétration, l’utilisation d’un lubrifiant à base d’eau est la plus recommandée, car il s’adapte au mieux avec les préservatifs.

  1. Vidéo 6 : Une pratique sexuelle comme une autre

Exactement comme la pénétration vaginale ou la masturbation, la sodomie n’est pas différente. Il s’agit d’une pratique sexuelle comme toutes les autres. Mais comme, le coït anal est un peu particulier, la décision de le faire devrait être prise de manière consensuelle.

De plus, elle exige une certaine précaution et une bonne communication entre les deux partenaires.

Pour bien sodomiser la fille, il faut choisir le meilleur lubrifiant. Vous avez le choix entre un lubrifiant à base d’eau ou silicone. Informez-vous préalablement sur les avantages et inconvénients des différents lubrifiants présents sur le marché. 

Lors de la pénétration,  rien ne sert de courir surtout si vous le faites pour la première fois. Prenez votre temps. Tout devrait s’effectuer progressivement.

Au fur de la pratique, vous et votre partenaire serez de plus en plus disposé à refaire l’expérience. Il suffit de bien se familiariser.

Pour aller plus loin : Vous pouvez laisser vos conseils pour une première sodomie réussie dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste des 118 sites de rencontres en France
(et leurs statistiques secrètes)

X