Menu Fermer

Bien comprendre le point G féminin via 9 informations clés

Vous êtes une femme ? Et vous souhaiteriez en savoir plus, sur ce que l’on appelle le Point G ? Savoir comment le stimuler et obtenir un maximum de plaisir ? Vous aimeriez connaitre les dernières découvertes de la science à son encontre ? Bref, voici toutes les informations à connaitre sur le point G féminin en 9 questions / réponses.

Bien comprendre le point G féminin via 9 informations

Les informations à bien connaitre sur le point G.

  1. La découverte du point G

Le point G fut découvert par le gynécologue Allemand appelé Ernest Grafenberg vers les années 40. Ce point se situe à l’intérieur du vagin. Plus précisément, il se trouve juste arrière de l’urètre, environ 3 à 4 cm de l’orifice vaginal. Il est difficile de déterminer de façon précise sa localisation car le point G peut varier selon l’anatomie de chaque femme. Certaines femmes affirment même ne pas disposer de point G.

  1. Comment fonctionne le point G ?

Apparemment, c’est seulement en le stimulant qu’on le trouve. Certaines femmes affirment que durant sa stimulation, ce fameux point G gonfle et provoque l’orgasme. Pour d’autres, il n’y a pas de point précis mais il s’agit d’une zone localisée à l’intérieur du vagin qui procure un plaisir intense et un grand frisson lorsqu’on le caresse.

Il est important de noter que chaque femme perçoit différemment le point G. Si certaines sont très sensibles, d’autres non. Ce qui est source de polémiques aussi bien au niveau des scientifiques que les femmes en général.

  1. La stimulation du point G

Il y a différentes façons de stimuler ce point. Tout dépend de la morphologie de la femme. La plus pratique est l’utilisation des doigts durant la masturbation ou lors des préliminaires. Avant le rapport sexuel, l’homme pourra ainsi s’y atteler pour trouver ce point G afin de faire mouiller abondamment la femme. Ce qui va faciliter la pénétration. La stimulation peut continuer durant l’acte sexuel avec le pénis ou par l’usage d’un vibromasseur.

  1. Quelles positions sexuelles pour mieux stimuler le point G ?

Il s’agit d’un exercice commun entre l’homme et la femme. Pour une meilleure stimulation, il faudrait choisir une position où la femme pourra gérer le mouvement. La position de l’Amazone est par exemple très efficace. La femme est assise sur l’homme et va guider le pénis pour toucher le point G.

La position Andromaque où l’homme et la femme sont assis face à face est aussi très pratique car le pénis est bien positionné pour faciliter l’atteinte de la zone du point G.

  1. La médecine, les hormones et le point G

La baisse du désir chez la femme est souvent causée par un problème hormonal. En ce qui concerne le point G, des injections d’acide hyaluronique (sous réserve d’avis médical) dans le vagin vont permettre à la femme d’accroitre son excitation durant le rapport sexuel. En effet, après l’injection, un gonflement apparaît dans la zone du point G.

Cette technique fut découverte par le docteur Matlock aux Etats-Unis mais s’est répandu dans toute l’Europe y compris en France. L’injection s’effectue directement dans la zone érectile et nécessite une anesthésie locale. Il suffit de quelques minutes pour réaliser l’intervention.

⇒Ces injections ne se font que dans le cadre d’un avis médical, après une consultation avec un gynécologue. Ils ne s’appliquent que dans un cadre médical.

  1. Le kamasutra pour stimuler le point G

Le kamasutra est devenu pour de nombreuses personnes une référence pour un meilleur épanouissement et plus de sérénité dans la relation de couple. En effet, à part les questions de sexe, il apporte des conseils en matière de séduction, d’alimentation et de mode de vie.

Le kamasutra propose plusieurs positions pour stimuler le point G. A chacun de choisir celles qui lui semble approprié. On peut citer par exemple la levrette, la chandelle, la balade sensuelle, la position des abdo-fessiers ou encore la force G. Cette dernière est caractérisée par la réalisation de certaines acrobaties qui va permettre d’optimiser le plaisir.

  1. Le point G, pour un orgasme hors du commun

Il existe différentes manières d’aider la femme à atteindre l’orgasme. On peut citer par exemple le plaisir anal, le plaisir vaginal ou le plaisir clitoridien. Les femmes adorent les hommes qui savent les faire éclater au lit. En effet, la routine sexuelle finira par affecter la relation de couple.

L’homme devrait savoir varier le plaisir au lit pour que la femme soit bien épanouie sexuellement. Mais parmi tous les plaisirs sexuels, le point G est hors du commun. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on distingue l’orgasme vaginal du clitoridien.

  1. Les vibromasseurs pour stimuler le point G

Selon la morphologie et la configuration du vagin, la recherche du point G peut s’avérer plus ou moins difficile. La forme du pénis joue ainsi un rôle important dans la recherche du point G. Une verge bien coudée fera bien l’affaire peu importe la position. Pour accroître le plaisir durant le rapport, certains couples préfèrent également utiliser les vibromasseurs.

Actuellement, le we vibe demeure un des plus performants. Doté d’un double moteur silencieux à chaque extrémité, il permet de stimuler à la fois le clitoris et le point G. Vous pouvez également opter pour le vibromasseur à double tête newdy ou le vibromasseur multifonction Xtxwen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste des 118 sites de rencontres en France
(et leurs statistiques secrètes)

X