Menu Fermer

Test et Certificat de virginité : connaitre son fonctionnement

Vous êtes sur le point de marier une femme ? Et vous voulez avoir l’assurance qu’elle est vierge ? Et du coup, vous souhaiteriez connaitre les modalités d’un test de virginité ? Et savoir s’il est possible d’obtenir un test sur la présence de l’hymen ? Afin d’en savoir plus, voici toutes les informations à connaitre sur le test et le certificat de virginité.

Test et Certificat de virginité : connaitre son fonctionnement

Tout savoir sur le test et certificat de Virginité, sur son fonctionnement, sa fiabilité, et ses zones de délivrances.

(!) A savoir ce celui-ci est interdit en France et ne peut être pratiqué qu’à l’étranger (Afghanistan, Égypte, Inde, Iran, Irak, Afrique du sud, Maroc, Zimbabwe etc.).

  1. Ce qu’on entend par test de virginité

Le test consiste à vérifier si la femme est encore vierge ou non. Plus précisément, on s’assure qu’elle n’a jamais eu aucun rapport sexuel toute sa vie. Le but est ainsi de constater l’état de l’hymen qui est une membrane recouvrant l’entrée du vagin. S’il reste intact, cela confirme bien que la femme est encore vierge. La moindre anomalie risquerait de semer le doute pour celui qui a sollicité le test.

  1. Comment s’effectue le test ?

Le test est généralement effectué par un médecin. Il peut s’agir d’un gynécologue ou d’un simple médecin généraliste. Tout dépend de l’exigence du demandeur. Lorsque la personne concernée est bien installée, le médecin procède à son observation. Il va scruter le sexe de la femme afin de détecter des éventuelles perforations et déchirures ou tout simplement pour évaluer la taille de l’ouverture. La meilleure méthode de vérification est l’utilisation de deux doigts. Ce qui produit souvent des douleurs pour la femme. Il est important de signaler que dans certains pays, le test est effectué par des officiers de police.

  1. Est-ce que le test de virginité est fiable ?

Il est important de noter que chaque femme a sa propre particularité. Si certaines sont  nées avec un hymen intact, d’autres n’en disposent pas ou en possèdent à peine. Il arrive également que l’hymen se déchire durant la période de l’enfance sans que la personne en question ne soit au courant. Face à ces situations, il est difficile de confirmer de façon précise sans aucune marge d’erreur que la personne est bien vierge en se basant uniquement sur l’état de l’hymen. Scientifiquement, c’est absolument difficile à prouver.  Notons que selon le rapport de l’OMS en 2018, les tests de virginité n’ont aucune valeur scientifique et présente un danger imminent pour la femme. En réalité, seule la personne concernée serait en mesure de confirmer si elle est encore vierge ou non.

  1. Pour quelles raisons effectue –t-on le test de virginité ?

Dans certains pays d’Afrique, de l’Asie ainsi que dans quelques pays d’Europe, le test demeure un préalable au lien par le mariage. En effet, on considère que la femme se doit d’être pure et propre avant le mariage et que seul son époux devrait la découvrir. Les pays concernés par cette disposition sont essentiellement : Afghanistan, Egypte, Inde, Iran, Irak, Afrique du sud, Maroc, Zimbabwe ou encore la Libye. La liste est encore longue.

En cas de viol, le test de virginité est également la meilleure façon de vérifier le bien-fondé de l’accusation. Ce qui n’empêche que cette pratique n’est jamais facile à vivre pour la personne concernée. Certains sont même victimes du syndrome de stress post-traumatique.

⇒ Notons que le test de virginité est prohibé en France. Il est en effet considéré comme une atteinte à la liberté des personnes. L’OMS dénonce même qu’il s’agit d’une violation de plusieurs droits humains dont le droit des filles et des femmes. De plus, le médecin est tenu selon le code de déontologie de respecter le patient. Ainsi, toute personne qui exige la pratique d’un tel test est passible d’une poursuite pénale.

  •  Quel est le tarif d’un certificat de virginité ?

Le certificat est pratiqué par un médecin. Ainsi, il faut compter le prix d’une consultation d’une heure, auquel, il est possible d’ajouter un don à l’Imam local, afin qu’il valide le certificat de virginité. Ainsi, comptez un maximum de 50€ pour le certificat.

  1. Établissement d’un certificat de virginité

Il incombe au gynécologue ou au médecin généraliste ayant effectué le test d’établir ce document. Il s’agit en quelque sorte d’une preuve attestant que la femme n’a jamais eu aucune relation sexuelle avec un autre homme avant la noce de mariage. Le certificat devrait ainsi mentionner clairement le nom du médecin et de son patient. Le document précise clairement que la personne ne présente aucun signe de défloration. Il est toutefois important de signaler que ce certificat de virginité est très contesté compte tenu du fait que la constatation de la virginité se base uniquement sur une observation à l’œil nu. Ce qui est loin d’être fiable point de vue médical et éthique. De plus, il s’agit tout simplement d’une discrimination à l’endroit des femmes. C’est pour cette raison que la délivrance d’un tel certificat est interdite en France.

Le seul cas où le certificat est acceptable est lorsque la demande est effectuée dans le cadre d’une nécessité médico-légale. Ainsi, il devrait y avoir une réquisition de la part des services judiciaires. Deux cas sont prévus dans ce cas précis : demande d’annulation d’un mariage non consommé ou pour constater une violence sexuelle. Ce qui n’est pas toujours évident car comme nous l’avons déjà évoqué précédemment, la présence d’hymen n’est pas obligatoire chez toutes les femmes.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste des 118 sites de rencontres en France
(et leurs statistiques secrètes)

X