Menu Fermer

9 conseils pour (bien) tourner son premier film de cul amateur

9 conseils pour bien tourner son premier film de cul amateur

Voici mes meilleurs conseils afin de tourner votre premier film de cul amateur :

  1. L’accord du partenaire est essentiel

C’est tout à fait logique d’en parler à votre partenaire. Si c’est vous qui en a eu l’idée, il va falloir lui proposer votre intention. Non seulement, c’est un manque de respect à l’égard de votre partenaire, mais de plus, avec une caméra cachée, la qualité de l’image sera médiocre. Ce qui enlèvera tout le charme de l’instant. Au cas où vous voulez lui en faire la surprise, elle ne va pas forcément l’apprécier surtout si votre relation est encore récente. Vous risquez de tout faire capoter.

⇒ Par ailleurs, afin de ne pas avoir de problème de droit, le mieux étant d’obtenir un accord écrit, de toutes les personnes qui participeront à la vidéo.

  1. Choisir le matériel approprié 

Tout dépendra de vos fantasmes. Si vous voulez un vrai montage de cinéma que vous allez visionnez ensemble plus tard, il va falloir opter pour le matériel adéquat. Vous pouvez par exemple se procurer d’un caméscope professionnel. Afin de faire vivre le moment présent,  pourquoi ne pas utiliser également une caméra embarquée que vous fixerez sur le front durant vos ébats sexuels ? En revanche, pour un simple fantasme passager, la mini-caméra de votre smartphone (dernière génération) suffira amplement.

  1. Les techniques de tournage

Si vous avez décidé de filmer vos parties de jambes en l’air, il vaut mieux le faire bien. Ce sera un souvenir inoubliable qui vous procurera une immense satisfaction ultérieurement. Peu importe le type de matériel que vous utilisez, il faudrait toujours apporter une attention particulière à l’angle de vue. Ce n’est jamais agréable de visionner un mur tout blanc ou une chaise plantée au milieu de la chambre pendant plusieurs minutes tandis que le vrai scénario se déroule sur le lit. Il faudrait que le tournage soit plus dynamique. Prenez soin des détails. Il est également important de signaler qu’en cas d’utilisation d’un smartphone lors du tournage, il ne faut jamais tenir l’appareil verticalement. Vous perdrez au moins 1/3 de l’image.

  1. Le scénario

Il ne s’agit pas de monter une vidéo érotique ou pornographique qui sera commercialisée sur le net. Ce sera tout simplement pour votre usage privé. Ainsi, il est inutile d’exagérer en créant des scénarios. Plus, c’est spontané et naturel, mieux c’est. N’oubliez pas que le film pourrait être utilisé pour apporter plus de piment et de sensation lors de vos prochaines galipettes. Par conséquent, le scénario devrait vous stimuler, mais non pas vous faire marrer.

  1. Anticipez les accessoires

Les accessoires permettent d’apporter du charme et de l’originalité à votre montage. Vous pouvez par exemple installer quelques bougies, de la musique, des lumières colorées ou tamisées dans la chambre. Le but est de créer un cadre agréable qui ne ferait qu’accroître l’envie et les sensations. Avant de commencer l’enregistrement, pensez à avoir entre les mains les outils dont vous aurez besoin tels que les sex-toys et les lubrifiants. Notons que les gadgets sexuels et les sex-toys sont utilisés essentiellement durant les préliminaires.

  1. Choisir les positions idéales

Pour que le film soit à la hauteur de vos attentes, évitez les positions que vous n’avez pas l’habitude d’effectuer. A part les préliminaires, privilégiez les positions comme l’Andromaque, le missionnaire, l’émeu. Si votre compagne pratique la sodomie, ce sera également intéressant. Il ne faut pas non plus rater le moment de l’orgasme. Mettez-vous à la place d’un téléspectateur pour savoir ce qu’il faut éviter. Votre vidéo porno devrait être suffisamment attrayante pour que le film puisse vous procurer suffisamment de plaisir lors de la visualisation.

  1. Ne négligez pas l’éclairage

Si vous voulez avoir un film réussi, ne négligez surtout pas ce détail. Ce qu’il faudrait retenir, c’est que la lumière ne devrait jamais provenir de l’arrière. Pour être sûr qu’on est suffisamment éclairé, il est préférable de faire quelques essais. De cette façon, vous ne risquez pas d’être déçu au moment de la visualisation du film. Rien de pire que regarder une vidéo dont la lumière est trop faible. Ce sera un échec total.

  1. Coupez les fonds sonores

Tout devrait être focalisé sur vous et votre partenaire. Ainsi, il faut couper tous les sons qui pourraient gâcher l’ambiance. On ne devrait entendre que vos voies, vos soupirs, vos gémissements. Ce sera plus excitant que d’entendre la voix d’une télévision ou d’une musique assourdissante. On se demande bien pourquoi dans certaines vidéos amateurs, le son de la musique est porté au maximum. Or, les gens veulent surtout entendre ce qu’il se passe sur le lit.

  1. Soignez vos plans

Il faut soigner vos plans, et surtout les parties du corps qui seront montrés, surtout si vous zoomer. On ne s’occupe pas trop de ce genre de détail durant le tournage. Cependant, on le remarque surtout lors de la visualisation de la vidéo. Par exemple, les vergetures de votre copine, les diverses imperfections sur la peau, les bourrelets ou les poignées d’amour. Tous ces détails sont très gênants. Alors, il va falloir prendre toutes les mesures nécessaires pour que votre compagnon ne soit pas contrarié face  à ce genre de chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *