La charge mentale comme cause de l’infidélité croissante chez les femmes

        L’infidélité aujourd’hui n’est plus uniquement une problématique qui indexe les hommes. Aujourd’hui les femmes sont aussi volages que les hommes cependant des circonstances atténuantes empêchent que celles-ci ne soient inculpées et pour cause, la femme subit d’énormes pressions en société. La charge mentale est le terme qui encadre tous ces engagements qui conditionnent sa vie.

Qu’est-ce que la charge mentale 

Définition du concept

            Les femmes sont sous pression, elles supportent constamment un conditionnement social qui pèse sur elles. Historiquement, la femme a toujours été vu comme ce réceptacle dans lequel le conjoint scellait une grande partie des charges. Les dictionnaires illustrent depuis 2020 ce concept très sous-coté. Dans la pratique, la femme se retrouve à gérer les activités d’épanouissement de la maison à savoir :

  • Prévoir les activités post et périscolaires des enfants ;
  • Prévoir les activités familiales ;
  • Gérer les humeurs de sa famille

En plus des activités d’épanouissement, la femme doit se charger d’organiser la vie de son conjoint, servir d’intermédiaire en cas de conflit. Si les devoirs de la femme se limitaient à ce strict champ entourant la vie et les activités de sa famille la charge mentale serait infime ou du moins assez supportable. Mais une fois qu’en plus des préoccupations familiales s’ajoutent les questions professionnelles, ça devient une tout autre paire de manches. En effet suivant ce deuxième paramètre, la femme déjà mère doit gérer les frustrations et pressions au travail, gérer son endurance vis-à-vis de ces pressions afin de ne pas les répercuter sur sa famille. Freiner ces frustrations est donc une autre pression qui vient exacerber le poids de la charge mentale générale.

      Enfin, la femme doit être en harmonie envers elle-même, sa vie et son entourage, cela suppose la prise en charge de sa famille, la gestion des humeurs de sa belle-famille qui est souvent elle-même un énorme foyer de conflits. Selon les éléments susmentionnés il paraît donc clair que la charge mentale tire son essence au sein de plusieurs foyers névralgiques. L’obligation de résultat qui pèse sur la femme la hante à tout instant comme une épée de Damoclès. Il semblerait que filles ou femmes, célibataires ou mariées, la charge mentale à l’air inévitable pour la femme, à partir de sa naissance. La jeune fille par exemple se retrouve à cuisiner dès le bas âge, s’occuper de ses jeunes frères ou des hommes de la maison, la jeune femme est tenue d’acquérir des aptitudes requises pour obtenir sa place dans un foyer et pour ce qui est de la fonction de mariée la femme doit concilier et intérioriser tous ces aspects compliqués de la vie. Quelles peuvent donc être les causes de cette charge mentale ?

Les causes de la charge mentale 

      Plusieurs raisons sous-tendent la théorie de la charge mentale, au rang de ces causes peuvent se situer les éléments suivants :

  • L’une des principales causes de la charge mentale concerne la femme mariée. En effet, une cassure se crée au moment de la naissance d’un enfant. En clair dans une vie commune, au début le niveau de pression est équitable cependant à un moment donné, le partenaire répercute la totalité de la pression superflue à sa femme en faisant peser sur elle la gestion du foyer dans le fond.
  • L’autre raison est plus psychologique, c’est un ressenti. Cette cause découle du manque d’empathie du conjoint déversant sans vergogne la totalité de la gestion familiale sur la femme, c’est cette gestion familiale qui se présente comme le socle de la charge mentale.
  • Le cumul est aussi à la base de la charge mentale car comme mentionné plus haut, il serait plus facile pour la femme de supporter une pression à la fois, mais le fait d’en subir plusieurs de façon aléatoire, c’est cela qui nourrit la charge mentale.

Conséquences de la charge mentale

La charge mentale un poison pour la santé

         La charge mentale simple frise très vite la surcharge. C’est ce qui arrive quand les choses à faire sont trop importantes et que la liste des choses à faire devient trop importante. Cette pression s’accompagne de conséquences non négligeables à savoir :

  • Le burn-out : c’est ce qui arrive lorsque les nerfs lâchent. Cela suppose qu’ils ont été soumis à rude épreuve ;
  • Dans un cadre autrement sanitaire, la charge mentale entraîne des troubles du sommeil, des troubles de l’estomac ;
  • Une forte charge mentale entraîne une baisse de la productivité en entreprise et d’efficacité en général.

Comment réduire la charge mentale de la femme ?

         Ce n’est pas chose aisée que de réduire la charge mentale que subit la femme déjà en raison des standards sociaux solidement établis qui mettent la femme dans une position d’esclave de ses obligations. Des solutions palliatives à la charge mentale existe néanmoins. Cependant, la mise en application de ces solutions implique la coopération au niveau de la femme mais aussi du conjoint de celle-ci. Il faudrait donc que pour son bien cette dernière soit capable de fermer les valves. La femme doit donc agir à plusieurs niveaux.

Manager sa To-do List :

  • En d’autres termes, il faut hiérarchiser les tâches à accomplir afin de ne pas se retrouver à tout faire à tout moment ;
  • Faire un plan de toutes les besognes à accomplir ;
  • Simplifier les processus pour limiter le stress

S’accorder du temps pour soi

  • Faire des voyages ;
  • Prévoir et respecter des horaires de sieste ;
  • Acquérir l’aptitude à dire non.

S’exprimer sur la situation

  • Apprendre à refuser ;
  • Demander de l’aide.

La charge mentale une cause de l’infidélité

            Malheureusement, en matière de cause d’infidélité, la charge mentale est en pôle position. C’est un terme assez englobant qui tien compte d’un grand nombre de malaises détruisant les relations entre la femme et son conjoint. En clair la charge mentale cause un énorme déphasage entre l’homme et sa femme cela est due à l’absence de communication qui s’instaure entre les deux mais aussi et surtout à une rancune sourde qui s’insinue au sein de l’esprit de la femme.

L’homme fuyant une partie de ses responsabilités les refile à sa femme qui les accepte par amour et par devoir mais fini par en devenir esclave sans pouvoir en parler avec son conjoint qui ne voit pas sa détresse. Celle-ci se retrouve donc à chercher de l’empathie de la compréhension et du soutien auprès d’un autre la soutenant et faisant preuve de davantage de compassion. L’infidélité naît donc naturellement.

De plus vue que la charge mentale découle de la fuite en avant du conjoint qui le pousse à s’éloigner de sa femme ces derniers perdent des centres d’intérêts et se retrouvent très fréquemment en conflits. La femme pourrait se retrouver en situation d’adultère en raison de la paix trouvée auprès d’un autre.

Enfin gérer un foyer se présente souvent comme un engagement qui peut devenir très vite traumatisant. Si une femme se retrouve face à un traumatisme de ce type est sera encline à rechercher une autre relation plus libertine et moins engageante.

En vidéos

https://www.facebook.com/france2/videos/1520442854718433/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

N°1 en France, Meetic.fr avec ses millions de célibataires inscrits

X