Menu Fermer

 Quand Tinder «ne fonctionne pas ». Explications & Plan d’actions

Quand Tinder «ne fonctionne pas ». Explications le mécontentement des Hommes

Vous avez installé Tinder. Au début excité à l’idée d’être présent sur le supermarché de la rencontre, vous vous êtes rapidement rendu-compte que malgré le nombre impression de profils que vous « liké », qu’avez avez finalement très peu de femmes qui acceptes d’engager la discussion avec vous, et qui surtout, ne sont pas à la hauteur de vos attentes physiques et intellectuelles. Du coup, vous commencer à vous questionner sur la pertinence de Tinder.

  • Pourquoi ai-je peu (ou pas) de « like » sur Tinder ?

Notre grande étude sur Tinder permet de déceler pourquoi les hommes se sentent mal alaises sur Tinder, et en ressortent très souvent frustrés, même s’ils investissent dans un compte avec des options payantes.

  • Une proportion homme / Femme déséquilibrée

Tout d’abord, si vous êtes un homme, sachez que Tinder compte 34% de membres féminins pour 66% de membres masculins. Sur un nombre de 100, cela fera 34 femmes pour 66 hommes (imaginez l’ambiance en boite en fin de soirée). Bref, il y a un déséquilibre important. Il s’agit là déjà d’une grande partie de la réponse.

  • Les hommes sont plus actifs

Deuxièmement, les hommes vont sur Tinder beaucoup plus fréquemment et y sont beaucoup plus actifs que les femmes. C’est-à-dire qu’ils se connectent plus souvent et plus longtemps. Une partie des hommes s’y connectent plusieurs fois par jour, relançant la machine à liker, en attendant avec impatience (voir addiction) un like mutuel, afin de pouvoir engager une discussion. Chose que ne font pas les femmes, qui ont besoin de seulement se connecter une dizaine de minutes par jour.

  • Les hommes sont séducteurs

Enfin, les hommes ont besoin de « liker » des dizaines, voire des centaines de profils pour engager une conversation, alors que les femmes obtiennent des « likes » quasiment à chaque profil, ce qui les pousse à devenir méfiante (ce que nous verrons ci-dessous), mais surtout leurs permets d’avoir des profils à considérer, sans devoir passer des heures sur Tinder.  

  • Tinder créé une addiction malsaine

Comme vous le savez, sur Tinder, seul l’apparence compte. Les hommes et les femmes sont à la recherche de critères physiques, parfois au-delà même du raisonnable. Une partie des hommes comme des femmes sont à la recherche de particularités génétiques (taille, couleur, coiffure, poitrine etc..).

Plus vous « likés » de profils, plus vous avez des chances d’entrer en contact avec des personnes. Ainsi, les personnes qui aiment séduire (et ont le désir d’être aimé) peuvent développer une addiction à Tinder, et se retrouver à se connecter très régulièrement, en faisant défiler des centaines de profils (chronophage), à la recherche de leur partenaire idéalisé. La frustration en ressort toujours autant importante.

  • Les options payantes ne servent à rien

Tinder met en avant ses options payantes, afin de soi-disant permettre de multiplier les contacts. Tout d’abord, la possibilité de liker un nombre illimité de profils, tout comme le boost de visibilités. Pour les deux options, les utilisateurs sont relativement déçus de leurs achats, qui ne permettrait pas véritablement de faire plus de rencontres, et plutôt à vider son portefeuille. D’ailleurs, ces achats ne vont rien changer au ratio homme-femme catastrophique sur Tinder.

  • Des femmes très exigeantes

De surcroit, les femmes prennent la confiance (et peuvent se ressentir supérieur aux hommes), puisqu’elles peuvent engager des discussions avec des hommes (comparativement plus beaux physiquement qu’elles), et en délaisser des hommes, qui ont pourtant une « note physique » équivalente à la leurs. C’est ce fait qui génère le plus de mécontentement parmi les hommes sur Tinder, et qui fait que l’application de rencontres la plus connus du web, a finalement une note aux alentours de 4/5 sur les Appstore (alors qu’il n’y a rien à lui reprocher sur la partie technique)

  • Les attentes hommes / femmes ne sont pas alignées

Tinder revendique un positionnement sur la « rencontre » au sens large, mais ne précise pas, si son objectif est de créer des relations sur la durée, des relations d’un soir, voir adultérines et parfois même vénales (à l’image des sugar baby). Du coup, tout le monde se retrouve sur Tinder, sans pour autant avoir les mêmes attentes !

Cette situation créée de nombreuses incompréhensions entre les hommes (présent en masse pour séduire & dénicher un partenaire sexuel), et les femmes, qui prennent plus leurs temps, inscrites afin d’évaluer la qualité des partenaires potentiels présents, et n’étant pas forcément motivée par l’idée de coucher le premier soir.  Beaucoup de femmes inscrites ne feront jamais de date.

  • Pourquoi les femmes sont « méfiantes » sur Tinder ? 

En conséquence, les femmes développent une attitude de méfiance envers les hommes. C’est-à-dire qu’elles ont pu se faire avoir dans des relations passées, sur des attentes différentes, dans lesquelles elles se sont laissées amener à une relation qu’elles ne souhaitaient point. En conséquence, elles mettent une grande partie des hommes dans la même équitation, et préfèrent se protéger, afin de ne pas subir à nouveau la même déception sentimentale.

Par ailleurs, les femmes sont littéralement harcelées de messages de dragues sur Tinder. Notamment par des hommes qui les abordent sans y mettre les formes, et dont elle ressente l’envie bestiale derrière l’approche. Une femme a appris depuis son plus jeune âge à se protéger des hommes, et à parfois, garder la distance nécessaire, leur permettant de ne pas se sentir « coincée » par les hommes. Vous comprenez ainsi pourquoi elles ne répondent pas forcément à vos messages.

Tinder ne fonctionne pas pour moi. Que faire ?

Pour conclure, Tinder est un site de rencontres avec une compétition très féroce entre les hommes. Pour paraphraser, c’est comme dans la savane. Seul les plus forts survivre, car il y a des ressources limitées, et surtout 34% de femmes pour 66% d’hommes.

En conséquence, les enseignements sur Tinder que vous devez avoir en tête :

  • Sex-ratio: Seul 10% des hommes empochent 80% des femmes.
    • Il y a des hommes très BoGoss qui y enchainent les conquêtes
    • Et ramassent toutes les femmes qui y sont pour des relations sexuelles.
  • Vous ne convenez probablement pas à ce que la gente féminine recherche.
    • Vos critères physiques ne correspondent pas à la recherche (taille, poids, apparence).
    • Votre classification sociaux-professionnelle n’est pas recherchée
    • Votre physique n’est pas à la hauteur comparativement aux autres hommes
    • Vous n’appartenez pas à un « groupe » que la personne recherche
  • Votre tenue vestimentaire n’est pas adaptée pour séduire en ligne.
    • Essayez de vous faire conseiller par un ami ou un pro
  • Votre profil peut probablement être amélioré
  • Tinder n’est pas forcément le site de rencontres adapté pour vous.

Enfin, gardez en tête que Tinder est relativement mal évalué sur iOS & Android, avec une note moyenne de 4/5, ce qui est relativement bas, pour une application avec autant d’investissement. La principale raison est que les hommes n’y trouvent pas leurs bonheurs, avec peu de « like » mutuelles, donc « pas de match », et des hommes qui sont déçus, alors qu’ils ont parfois investit dans la formule payante.

Bref et heureusement, il n’y a pas que Tinder dans la vie, et d’autres solutions sont plus intéressantes pour trouver l’amour. Vous pouvez laisser votre feedback sur Tinder, dans les commentaires ci-dessous, et indiquer si vous êtes alignée avec ces faits (ou pas).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *